NOTRE VISION

Le droit de propriété et la liberté d’entreprendre sont des droits fondamentaux inscrits dans les Constitutions Françaises et Européennes. Ce ne sont ni des privilèges, ni des droits acquis. Etre attaché à notre propriété privée rurale, la mettre en valeur, gérer son évolution, profiter de ses fruits, la transmettre, sont des valeurs efficaces pour l’ensemble du tissu humain, environnemental, économique et social de notre pays.

Les systèmes politiques qui se sont éloignés de ces valeurs n’ont pas fait la preuve de leur plus grande efficacité.

Nous sommes donc fiers d’être propriétaires privés ruraux, nous contribuons à l’évolution du monde qui nous entoure.

NOTRE AMBITION

Les sociétés modernes évoluent très vite, les problèmes à résoudre aussi.

Le développement de la population, en particulier urbaine, la consommation de sols liée au développement utile des infrastructures, le respect des ressources naturelles de la planète (en particulier l’eau), la mondialisation des échanges de produits agricoles, mais aussi l’organisation des territoires sont des réalités à intégrer dans l’évolution des droits et des devoirs de la propriété. Nous y sommes ouverts à condition, ni de nier son efficacité, ni de la spolier, ni de la grignoter.

Pour faire évoluer la prise en compte de toutes ces problématiques complexes et interconnectées, nous nous trouvons face aux évolutions législatives parfois impulsives ou populistes, face au millefeuille administratif, face aux multiples commissions et organismes locaux –régionaux – nationaux qui prennent des arrêtés ou des dispositions sans tenir compte de tous les aspects du problème traité.

Face à cette complexité des problèmes posés à la propriété, face à la complexité des systèmes de décision, notre mobilisation est d’avoir le droit reconnu d’exprimer notre point de vue avant décision, et d’être écouté pour être partie prenante dans la décision finale.

NOS ACTIONS

Pour ne pas laisser notre propriété se dévaloriser année après année, chacun d’entre nous doit agir.

S’occuper de sa propriété 

Observer concrètement ce qui se passe sur son territoire, être attentif aux évolutions et aux risques cachés, participer activement aux contrats et aux formalités sont les bases nécessaires. Combien de propriétaires découvrent les problèmes à postériori, combien ne prennent pas les précautions élémentaires. La propriété privée rurale : un patrimoine qui nécessite du temps et de l’énergie pour le gérer dans la durée.

S’informer

La complexité des tendances lourdes socio-économiques, la complexité des décisions à prendre, la complexité des réglementations et des risques exigent, que le propriétaire s’informe. Il y a beaucoup de façon de le faire.
Pour y contribuer :
Les propriétaires privées ruraux des départements vous informent par leurs flashs d’information, par leurs réunions, leurs assemblées générales, par les contacts entre adhérents,…
La propriété privée rurale publie une Revue « La propriété privée rurale » extrêmement documentée, orientée sur les grandes évolutions législatives, fiscales et jurisprudentielles mais aussi pratiques de notre propriété privée rurale. Chacun de nous devrait y être abonné.

Se fédérer – cotiser

La défense solitaire de chaque propriétaire privé rural n’est plus réaliste. La propriété privée rurale est menacée tout en étant aussi convoitée Elle est trop souvent grignotée sur sa jouissance, sur sa valeur, sur sa transmission.

Seule la défense collective peut être efficace et professionnelle. Bien que la totalité des acteurs départementaux soient bénévoles, les diffusions d’informations, les déplacements, les locaux, les contacts extérieurs, les permanents de la Propriété Privée Rurale, les consultations et les recours contentieux coûtent chers. Nos cotisations couvrent ces coûts : ils sont gérés avec la plus grande attention.

Nous ne recevons aucune subvention : les cotisations annuelles sont la seule ressource pour promouvoir notre Vision, notre Ambition et nos Actions.

Les difficultés ne sont pas fonction de la taille des propriétés, cotiser c’est lutter pour maintenir la valeur sociale, économique et culturelle de la propriété privée, éviter ces atteintes aujourd’hui fréquentes, en aidant des bénévoles du département et les professionnels nationaux centraux à défendre la valeur de Votre Bien.

CONTACTEZ LE CORRESPONDANT DE VOTRE DÉPARTEMENT

Vous souhaitez adhérer à la Propriété Privée Rurale ou vous abonner à notre revue ? Une question, un projet ou une difficulté en lien avec votre propriété ? Contactez le correspondant de votre département !