NOS OBJECTIFS

Gestion de nos propriétés privées rurales

Nous voulons être fiers de nos terrains, prairies, terres, vignes, vergers, bois, étangs, corps de ferme, bâtiment ruraux, moulins,… qu’ils soient mis en valeur durablement au fur et à mesure des évolutions socio-économiques de notre pays et de notre environnement.

Pour y parvenir, nous voulons choisir les partenaires les plus adaptés pour améliorer ensemble les performances dans tous les domaines concernés par cette mise en valeur, dans le respect de réglementations évolutives, mais compréhensibles et réalistes. Notre connaissance approfondie, voire documentée, de nos propriétés nous y autorise.

Nous devons obtenir une rémunération équitable de notre patrimoine, de nos investissements et de nos risques, comme nous le souhaitons également pour nos différents partenaires, de façon à encourager le mérite et la performance dans le domaine agricole comme dans les autres.

Nous voulons acquérir et céder librement nos terrains qui sont le plus souvent, en ce qui nous concerne, des biens affectifs possédés sur des périodes longues. Nous comprenons l’intérêt du remembrement, l’intérêt d’attirer des jeunes dans ces activités comme dans toute entreprise, la nécessité pour certaines collectivités d’acquérir les terrains nécessaires aux infrastructures collectives, la nécessité de respecter l’eau, la qualité des terrains, la faune et la flore,…

Quand la collectivité est amenée à restreindre la jouissance de nos propriétés ou de leur performance économique, nous devons être respectés et indemnisés en fonction du préjudice subi.

Encadrement législatif

Nous pensons que le système législatif français est allé beaucoup trop loin sur la complexité des organismes et systèmes de décision, sur la pression fiscale, sur les réglementations tous azimuts et difficilement cohérents, sur le contrôle des structures, sur le statut du fermage, sur les SAFER,…

Ou nous souhaitons aller

Nous voulons que ces rigidités excessives soient corrigées de façon à renforcer les capacités d’adaptation et de compétitivité de la Filière Agricole Française dont nous sommes membres à part entière.

Dans cette lutte pour la performance durable, loin des pressions purement idéologique voire dogmatiques, nous pensons avoir des synergies d’intérêts et d’actions importantes avec les principaux acteurs du monde rural. Nous voulons construire avec nos partenaires de nouvelles ambitions pour la compétitivité européenne et mondiale de notre agriculture.

Nous considérons donc que le territoire agricole est un véritable terreau d’entreprises qui doivent avoir les moyens de se créer, de se gérer, de se développer, de se transmettre comme toutes celles du monde économique efficace.

 

Dans un pays qui reconnait la Propriété et la Liberté d’Entreprendre, la propriété foncière est un facteur du monde rural. Notre poids dans les décisions des Commissions-Organismes concernés doit être à la hauteur de notre valeur socio-économique, comme des gestionnaires investisseurs qu’il n’est pas efficace de spolier. La Propriété Privée Rurale est une grande force pour l’amélioration continue de la gestion de nos territoires. La prendre en compte et construire avec elle est la meilleure façon de développer notre Filière Agricole Française, notre Ruralité et la beauté de nos paysages.

NOTRE ORGANISATION