NOS PROPOSITIONS

Le système législatif français est allé beaucoup trop loin sur la complexité des organismes et systèmes de décision, sur la pression fiscale, sur les réglementations tous azimuts et difficilement cohérents, sur le contrôle des structures, sur le statut du fermage, sur les SAFER,…

Nous voulons que ces rigidités excessives soient corrigées de façon à renforcer les capacités d’adaptation et de compétitivité de la Filière Agricole Française dont nous sommes membres à part entière.

Nous pensons avoir des synergies d’intérêts et d’actions importantes avec les principaux acteurs du monde rural. Nous voulons construire avec nos partenaires de nouvelles ambitions pour la compétitivité européenne et mondiale de notre agriculture, dans cette lutte pour la performance durable, loin des pressions purement idéologique voire dogmatiques,

Nous considérons donc que le territoire agricole est un véritable terreau d’entreprises qui doivent avoir les moyens de se créer, de se gérer, de se développer, de se transmettre comme toutes celles du monde économique efficace.

 

Dans un pays qui reconnait la Propriété et la Liberté d’Entreprendre, la propriété privée foncière est un acteur essentiel du monde rural. Notre poids dans les décisions des Commissions-Organismes concernés doit être à la hauteur de notre valeur socio-économique, comme des gestionnaires investisseurs qu’il n’est pas efficace de spolier. La Propriété Privée Rurale est une grande force pour l’amélioration continue de la gestion de nos territoires. La prendre en compte et construire avec elle est la meilleure façon de développer notre Filière Agricole Française, notre Ruralité et la beauté de nos paysages.